Comprendre l’arthrose

L’arthrose est un phénomène naturel qui se définit par une dégénérescence du cartilage articulaire (la partie qui permet le glissement). Cela apparaît en règle générale avec l’âge, même s’il arrive très fréquemment qu’une arthrose se mette en place précocement. L’arthrose ne dépend pas que de l’âge, les différentes contraintes auxquelles nous pouvons soumettre nos articulations sont aussi responsable de l’évolution vers une arthrose.

Le cartilage est un tissu complexe peu innervé et peu vascularisé, ce qui rend son renouvellement beaucoup plus difficile et lent. Selon les statiques sur 100 sujets de 65 ans, 60 présentent de l’arthrose. Toutes les articulations sont susceptibles d’être touchées par l’arthrose, mais certaines articulations reviennent plus souvent que d’autres comme la colonne cervicale (75%), la colonne lombaire (70%), les mains (60%) ou encore les genoux (30%) pour ne citer que les principales.

Quels sont les symptômes de l’arthrose ?

Il existe deux principaux symptômes en cas d’arthrose:
La douleur de type mécanique (lors des mouvements)
Une gêne fonctionnelle liée à la sensibilité et à l’apparition d’une raideur.

Mais que faire lorsque l’on souffre d’arthrose ?

L’arthrose étant un phénomène naturel, il n’existe pas de médicament qui permet de la « soigner » à proprement parler. Le traitement médicamenteux vise principalement la réduction de la douleur par des antalgiques et des anti-inflammatoires. Dans les cas extrêmes où l’articulation devient presque inutilisable, c’est la chirurgie qui prend le relais par la pose d’une prothèse.

En ostéopathie nous avons l’habitude de constater la présence de cette raideur au niveau des articulations lors des mobilisations et manipulations en cas d’arthrose. Puisque nous ne pouvons pas « soigner » l’arthrose, il faut alors entretenir les articulations suffisamment pour ralentir le processus et préserver notre capital cartilage. Mais comment entretenir nos articulations ?

  • Une bonne santé ostéo-articulaire: Un suivi ostéopathique régulier permet d’équilibrer et réduire l’impact des contraintes sur les articulations. En effet, si des articulations sont en restriction de mouvement, ce sont d’autres articulations qui prennent alors le relais en allant au delà de leur capacité. Certaines techniques permettent d’agir sur la raideur articulaire.
  • Un bilan postural: dans la lignée du suivi ostéopathique, un trouble d’ordre postural peut induire des contraintes supplémentaires.
  • Une bonne utilisation du dos: Utiliser les bons mouvements du dos et les bonnes postures au cours du travail et des activités de la vie quotidienne.
  • Le mouvement: les articulations sont faites pour bouger, il est nécessaire d’avoir une activité physique régulière pour stimuler la fabrication de cartilage et maintenir la souplesse.
  • Une bonne alimentation: une alimentation variée et équilibrée permet d’apporter tous les nutriments nécessaires pour aider le cartilage à maintenir sa qualité et ainsi ralentir le processus.
  • La micro-nutrition: certains compléments alimentaires apportent un concentré des nutriments nécessaires et aident ainsi à soutenir la santé du cartilage.

En conclusion, l’arthrose est un phénomène naturel de l’articulation qui peut causer une sensibilité et une raideur. Adopter une bonne hygiène au niveau des articulations est nécessaire afin d’entretenir les articulations et ralentir l’évolution vers l’arthrose.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*