Entorse: conduite à tenir

Ostéopathie, entorse de cheville, le luc, le cannet des maures

Dans cet article nous vous proposons le protocole RICE qui a fait ses preuves, et dont l’objectif est de réduire au maximum la réaction inflammatoire qui suit un phénomène traumatique comme une entorse. Il est conseillé de le mettre en place le plus tôt possible dès l’apparition de l’entorse.

L’entorse est une atteinte traumatique des ligaments d’une articulation, selon la force du traumatisme le ligament peut être distendu, partiellement rompu ou encore totalement rompu.

Protocole R.I.C.E pour:

  • R de Repos
  • I de Ice (glace)
  • C de Compression (attelle)
  • E de Elévation

La suite de la prise en charge de l’entorse nécessite de consulter un médecin afin de réaliser les examens complémentaires nécessaires pour déterminer sa gravité en terme d’atteinte ligamentaire, voir même musculaire dans certains cas. Le traitement médical dépend de la gravité de l’entorse. Dans les suites d’une entorse il est très important de consulter un ostéopathe. En effet,  les ligaments ont pour rôle de guider et de limiter le mouvement articulaire dans ses limites physiologiques. Lors d’une entorse ces limites physiologiques sont dépassées par le traumatisme, l’articulation peut alors se bloquer. Le traitement ostéopathique peut être réalisé dans les jours qui suivent l’entorse afin de corriger en douceur la restriction de mobilité. Cela aura pour effet d’accélérer la cicatrisation et de réduire l’apparition de séquelles éventuelles (douleurs et gênes au niveau de l’articulation, raideur, récidives…).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*